plantes comestibles article

7 plantes comestibles et simples à reconnaître

Nous aimons tous la nature pour le calme qu’elle a à nous offrir et pour ses paysages à couper le souffle. Pourtant, ce n’est pas les seules choses qu’elle peut nous donner. En effet, la nature peut aussi nous nourrir. Elle possède de nombreuses plantes comestibles que nous pouvons déguster lorsque nous croisons leur passage.

Attention : si vous n’êtes pas sûr que la plante que vous venez de cueillir ne la manger pas. Il est dans votre responsabilité de bien vous renseigner. Ne prenez pas non plus les plantes qui sont trop proches des routes, des lieux pollués (décharges, usines, ….) et qui sont dans des champs cultivés.

7 plantes comestibles à cueillir partout en France

Avant de consommer vos plantes sauvages, n’oubliez pas de vous assurer qu’elles ne sont pas contaminées. Pour cela, vous pouvez les faire cuire pendant 10 min dans une au à, au moins, 60°.

1. L’ortie, la plus connue

les orties, la plante comestible de nos jardins

Nous connaissons tous cette plante. On la trouve partout et même dans nos jardins. De la famille des urticacées, elle est très importante pour la nature puisqu’elle constitue une niche écologique pour de nombreux insectes qui vont y trouver un endroit de pointe ainsi qu’un endroit pour manger.

Pour la reconnaître, c’est très simple, elle pique. Contrairement à l’ortie blanche (le lamier blanc) qui ne pique pas et qui est d’ailleurs aussi comestible.

L’ortie est donc une plante comestible qui se mange très souvent en velouté. Elle peut aussi remplacer les épinards ou même les blettes. De plus, elle possède de très nombreux bienfaits.

C’est une plante qui peut se cueillir du printemps à l’automne.

2. Plantain lancéolé, l’invisible

Au même titre que pour les orties, les plantains sont des plantes comestibles que nous trouvons partout. Pourtant, nous ne prêtons jamais d’intention à ces petites plantes. Elles sont facilement reconnaissables. En effet, leurs feuilles possèdent des nervures profondes et parallèles et leurs fleurs sont en épis.

Elle peut très bien se manger en salade mais elle est encore meilleure cuite. En effet, ses fleurs ont un goût de champignon et il en devient alors très agréable de faire revenir les feuilles et les fleurs dans un peu d’huile d’olive pour les manger avec un peu de viande.

Elle possède aussi de nombreuses propriétés médicinales (antiseptiques, inflammatoires, cicatrisantes).

3. Le tilleul

Le tilleul se trouve partout mais peuple surtout la région des Baronnies et de la Drôme. Il vit plusieurs centaines d’années et mesure généralement plus de 25 m.

Ses fruits sont des petites boules rondes et dures. Ils possèdent une ou deux petites graines. Comme vous pouvez le voir sur les photos, ses feuilles sont en forme de cœur. Elles sont dentées et pointues. Ses fleurs sont jaune pâle et ont 5 pétales.

Les feuilles peuvent se cuisiner en salade. Il est aussi possible d’y rajouter les feuilles qui ont un goût sucré et les graines du fruit qui ont un léger goût d’amende.

La meilleure saison pour la cueillette est au printemps.

4. L’églantier, une mine de vitamines C

L’églantier est une plante buissonnante. C’est-à-dire qu’elle se présente sous la forme d’un petit buisson. Elle possède des petites feuilles ovales et dentées. Des fruits rouges (lorsqu’ils sont à maturité) qui contiennent des petits fruits secs (des akènes). Et des fleurs roses parfumées, de 4 à 5 cm avec 5 pétales.

C’est le cynorrhodon (le fruit rouge) qui se mange dans cette plante. Il est très riche en vitamine C. En effet, il faudra seulement une dizaine de ces fruits pour couvrir nos besoins journaliers en vitamine C.

Pour la manger, il y a plusieurs possibilités.

  • Enlever les fruits secs à l’intérieur ainsi que les poils et manger le fruit rouge. Vous verrez que c’est très sucré.
  • Récupérer plusieurs fruits, les écraser dans de la compote de pommes et déguster

Il est possible de récolter les cynorrhodons de novembre à mars.


Ce livre pourrait également vous plaire : Plantes comestibles : Cueillette et recettes des 4 saisons. Reconnaitre plus de 250 espèces communes + recettes + tableau saisonnier de cueillette et de recettes.


5. La pâquerette et la marguerite

La pâquerette et la marguerite sont deux plantes comestibles. Vous pouvez les cueillir au printemps. Pour les différencier c’est assez simple. La marguerite est beaucoup plus grande et plus grosse que la pâquerette. Mais pas de panique, les deux se mangent.

Vous pouvez directement manger la fleur ou choisir de la faire revenir un peu à la poêle. Vous pouvez aussi utiliser les feuilles en infusion.

6. Le pissenlit, le soleil de la nature

Le pissenlit est partout et est très connu pour agrémenter les salades ou pour faire du vin. Et pour cause, les feuilles se mangent, les racines se mangent, les fleurs se mangent et le bouton floral aussi.

Il y a beaucoup de manière de le manger.

  • En septembre, vous pouvez récupérer les racines, les faire revenir à la poêle 15 mins avec un peu de sel et déguster
  • Les feuilles se mangent en salade
  • Les fleurs sont infusées dans du sucre pour donner du miel de pissenlit
  • les boutons floraux peuvent se faire un peu revenir à la poêle

Il est même possible de faire du miel de pissenlit !

7. La violette odorante

La violette est une petite plante qui croit naturellement dans toute la France. Ses feuilles sont ovales et en cœur à la base. Ses fleurs sont composées de 5 pétales caractérisés par un violet très foncé et par une très forte odeur.

Pour la déguster, c’est très simple, vous pouvez manger ses feuilles crues en salade, cuites comme des légumes et même en soupe. Avec les fleurs, il est possible de faire du sirop ou de la confiture.


Nous espérons que notre article vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux ainsi qu’à nous le dire en commentaire !