Cascade et ruisseau pour se laver dans la nature

Comment se laver dans la nature ?

Que ce soit en bivouac, en camping-sauvage, en trek, en randonnée et même en road-trip, il est essentiel de savoir comment se laver dans la nature. Ne serait-ce que pour garder une bonne hygiène et éviter des maladies dont nous parlerons un peu plus en détails dans cet article.

Pourquoi garder une bonne hygiène est-il important ?

Nous sommes tous d’accord pour dire que dans notre vie citadine, nous nous lavons beaucoup trop. De plus, nous utilisons des produits toujours plus chimiques. Mais ce n’est pas une raison pour que faire une grève du lavage une fois arrivé en pleine nature.

Premièrement, vous laver va vous aider à garder une bonne hygiène et donc, va augmenter votre confort. Et bien que notre zone de confort soit aussi notre “prison dorée”, il est tout de même primordial de se garder une petite zone pour se sentir à l’aise dans son corps et sentir bon !

Ensuite, si vous choisissez de ne pas vous laver, vous allez donc manquer d’hygiène. Et vous aurez de grandes chances d’attraper une petite maladie (qui peut aussi vite devenir grave) :

  • Développement d’eczémas et surtout de mycoses au niveau des pieds.
  • L’humidité favorise le développement des champignons donc : mycoses sur le dos (pityriasis versicolor).
  • Irritations à cause de l’accumulation des sels minéraux qui vont empêcher la peau de respirer correctement.
  • Infections alimentaires à cause des mains sales.
  • Infections urinaires

Et puis outre les infections et les champignons, vos compagnons d’aventure vont vous fuir à cause de votre odeur qui va vite devenir désagréable. Ces odeurs resteront même dans votre sac de couchage ainsi que sur vos vêtement.

Mais pas de panique, nous allons voir comment résoudre tous ces problèmes. A la fin de cet article, vous saurez enfin comment vous laver proprement dans la nature !

Comment se laver proprement dans la nature ?

Le lac, notre top des lieux pour se laver dans la nature

La première chose à savoir, c’est qu’il faut TOUJOURS, camper à proximité d’un cours d’eau. Cela permet d’avoir de l’eau en illimité et donc, de ne pas être obligé de piocher dans ses réserves.

Mais nous verrons dans la suite de cet article que, des fois, il est impossible de trouver un point d’eau et qu’il faudra donc avoir un peu d’imagination.

Notre tops 3 des lieux où se laver dans la nature

Il existe de nombreux endroits pour faire sa toilette. Cependant, une chose est sûre, vous n’aurez pas accès à l’eau chaude. Mais ne vous inquiétez pas, on s’y fait et puis en plus, c’est bon pour la santé !

Se laver dans un lac

L’avantage du lac, c’est qu’il y aura toujours de l’eau. Même s’il n’est pas toujours simple d’y rentrer, vous vous sentirez vraiment propre en sortant ! Ce que nous vous conseillons, c’est de ne pas vous savonner dans l’eau.

Et cela, même si votre savon est naturel. D’ailleurs hors de question de se laver dans la nature avec un savon qui n’est pas biodégradable mais ça, nous en parlerons dans la suite de l’article.

Se laver dans un ruisseau

Prenez une bouteille, remplissez-la dans le ruisseau puis, décrassez-vous avec. L’avantage avec l’eau d’un ruisseau, c’est qu’elle stagne moins que celle d’un lac et est naturellement filtrée. Vous aurez donc l’impression qu’elle est plus propre (et ça sera sûrement le cas).

Se laver dans une fontaine

Lors de votre voyage, si vous traversez un village, vous y trouverez sûrement une petite fontaine. Même si l’eau n’est pas potable, rien ne vous empêche de l’utiliser pour remplir vos bouteilles et vous laver avec.

Les produits

Le savon bio pour se laver dans la nature

Vous êtes dans la nature, il est hors de question d’utiliser des produits chimiques. Il va donc falloir changer votre mode de vie (si ce n’est pas déjà fait) et passer au biodégradable.

Attention, ça n’excuse pas tout ! Ce n’est pas parce qu’un produit est vendu comme biodégradable que vous pouvez le jeter partout. Cela signifie seulement qu’ils ne possèdent pas de produits chimiques. Mais en jetant votre savon ou vos lingettes biodégradables dans la nature, vous risquez surtout de perturber la faune et la flore qui ne sont pas habitués à recevoir ce genre de produits.

Pour se laver le corps dans la nature

Pour le savon, nous vous conseillons le savon d’Alep qui est un savon dur. L’avantage c’est qu’il est assez gros et que vous ne risquez pas de le finir rapidement (à moins de partir plus d’un mois). En revanche, le petit point faible c’est son poids, si vous devez porter un sac, il faudra compter 200g en plus pour ce savon. Mais rien ne vous empêche de le couper en deux et d’en prendre que la moitié. Surtout si vous partez que 3 jours ou qu’une semaine.

Lorsque vous n’avez pas de point d’eau à proximité et que vous ne voulez pas piocher dans vos réserves d’eau, il vous reste toujours une solution : les lingettes humides biodégradables. Ces dernières peuvent même vous servir à faire vos besoins dans la nature.

Si vous devez vous laver avec très peu d’eau, la fleur de douche devrait grandement vous aider. Prenez-en toujours deux, c’est une technique que j’ai lu sur le blog de “En Echappée” :

  1. Trempez la première dans un petit bol d’eau puis mouillez-vous
  2. Trempez la seconde dans ce même bol et frottez-y le savon
  3. Savonnez-vous avec cette seconde fleur de douche
  4. Retrempez la première fleur de douche dans le bol d’eau et rincez-vous

Le fait d’avoir deux fleurs de douche va faire en sorte de ne pas mettre du savon dans le bol et ainsi, de ne pas devoir changer l’eau pour vous rincer. Cette technique vous permettra donc d’utiliser beaucoup moins d’eau.

Enfin, pour vous sécher, nous vous conseillons une serviette en microfibre qui est très légère et surtout, qui sèche vraiment très rapidement !

Pour se laver les dents

Pour se laver les dents, c’est la même philosophie que pour le corps : favoriser les produits biodégradables.

Ainsi, certaines personnes feront elles-mêmes leur propre dentifrice. Nous trouvons l’idée assez sympa et nous vous recommandons vivement de le faire. En plus, vous saurez exactement ce qu’il y a dans votre dentifrice. Et vous pourrez même vous la péter si vous partez avec des amis !

Si vous ne voulez pas faire de dentifrice maison, sachez qu’il est possible d’acheter un peu partout des pâtes à dents biodégradables.

Pour ce qui est de cracher, évitez de le faire sur le chemin ou à la vue des gens qui passerons derrière vous. Ce n’est pas forcément agréable de voir des crachats partout. Préférez plutôt derrière un arbre et de préférence, à plus de 50m d’un point d’eau histoire que vos crachats ne soient pas rejetés dans l’eau.


En résumé, il faut toujours penser à trouver un endroit où camper qui est à proximité d’un point d’eau et veiller à toujours utiliser un produit biodégradable ! Pour la dernière petite astuce : coupez-vous les ongles avant de partir, rasez-vous (toutes les parties du corps) pour éviter les fortes odeurs et coupez un peu vos cheveux. Cela vous évitera d’avoir à le faire dans la nature.

Et voilà, vous savez maintenant comment avoir une bonne hygiène même dans la nature ! N’hésitez pas à dire vos astuces en commentaire et à partager cet article s’il vous a plu !