femme heureuse devant son bivouac

Conseils pour une installation de bivouac réussie

Après une longue journée de randonnée, vous avez bien mérité une bonne nuit de repos. Pour cela, vous avez emmené tout ce qu’il faut (le matériel indispensable pour campeurs). Et vous êtes à la recherche de l’endroit parfait pour poser votre tente pour la nuit. Très bien, mais attendez, nous allons vous donner quelques conseils pour réussir l’installation de votre bivouac.

Faire du camping sauvage ou du bivouac, c’est toute une organisation. Il est important de réfléchir à l’avance sur comment installer son campement pour la nuit. Il y a quelques étapes à suivre. Au fil de nos escapades, nous avons pu expérimenter et apprendre a monter rapidement et correctement notre campement. Nous allons partager avec vous toutes nos astuces pour une bonne installation de son bivouac. 

Toutes les étapes que nous allons citer, vous permettront de profiter pleinement de votre nuit en pleine nature. Certaines règles de sécurités sont également à connaître. Nous allons essayer de vous apprendre un maximum de chose sur l’installation d’un bivouac. 

Ce qu’il faut faire en amont :

S’entraîner à monter/démonter

Le camping sauvage, c’est partir à l’aventure et par conséquent, il est assez rare de pouvoir prévoir l’emplacement exacte où vous allez poser votre tente pour la nuit. Mais réfléchir à l’installation, c’est une étape que vous pouvez faire en amont. Par exemple, s’entraîner à monter ou démonter sa tente, vous aidera à être plus rapide le soir où vous déciderez de camper. Connaître parfaitement les étapes de montage vous permettra d’installer votre tente dans n’importe quelles conditions : pluie, vent, nuit… De même pour le démontage du campement qui peut être fait en moins d’un quart d’heure si vous vous êtes entraîné.

Connaître son matériel 

matériel de camping

Lorsque l’on décide de bivouaquer, il ne faut pas seulement savoir monter et démonter sa tente. Il faut également connaître son matériel. Savoir comment se gonfle son matelas, savoir allumer son réchaud, savoir utiliser son couteau suisse, etc. Il faut tester son matériel en amont. Si vous avez un moment de libre, prenez un peu de temps pour vérifier que chaque chose fonctionne. Prenez le temps de lire les fiches d’utilisations de chaque objet. Connaître son matériel et le tester, c’est déjà bien préparer sa nuit et l’installation de son bivouac. 

Se renseigner sur les lieux de bivouacs potentiels  

bivouac vue montagne

Si vous avez déjà une idée du lieu de randonnée ou du lieu dans lequel vous aimeriez dormir, il ne vous reste plus qu’à vous renseigner si vous avez le droit de bivouaquer à cet endroit. Le bivouac est régis par des règles qui changent selon les communes et selon les lieux (voir article règles bivouac). Pour savoir si la commune dans laquelle vous souhaitez installer votre campement autorise le bivouac, il vous suffit de rechercher sur le site internet de la ville ou de l’office de tourisme. Si l’info n’est pas indiqué, vous pouvez aussi passer un coup de fil. Si vous n’arrivez pas à avoir de réponse concrète, vous pourrez alors aller voir le jour même de votre expédition. 

Il existe également quelques sites qui référencent un bon nombre d’endroits où il est autorisé de bivouaquer, par exemple : lecampingsauvage.fr. Sur ce site, vous pourrez également trouver des emplacements chez des personnes qui “prêtent” leur jardin pour que vous puissiez y planter votre tente pour une nuit. 

Astuce pour les randonneurs : sur le site altituderando.com, il vous est possible de trouver LA randonnée adaptée à vos envies mais surtout à vos capacités.

Ce qu’il faut faire le jour j pour réussir l’installation de son bivouac : 

Choisir LE bon emplacement 

bivouac tente et hamac

Comme nous l’avons précisé précédemment, il est possible de choisir son emplacement à l’avance. Mais vous n’aurez aucune certitude sur le fait qu’il soit libre le soir de votre bivouac, ni aucune certitude sur le fait qu’il ne vous convienne.  Le bon emplacement pour l’installation de son bivouac répond à quelques critères.

Le bon emplacement c’est : 

  • un endroit où le bivouac est autorisé 

Choisir le bon emplacement ça commence par demander aux communes s’il est autorisé ou non de bivouaquer. C’est également respecter les règles que nous avons déjà énuméré dans un article. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le bouton à la fin de cet article. Il faut être sûr que le bivouac est autorisé à l’endroit de votre choix avant de commencer à s’installer. 

  • avoir un point d’eau à proximité 

L’eau est une denrée essentielle quand on bivouac mais également dans la vie de tous les jours. On va s’en servir pour faire à manger, pour boire, pour se laver etc. Avoir une source d’eau à proximité est donc indispensable. Sauf si vous avez emmené suffisamment d’eau dans votre sac : environ 2 à 3L par personne, ce qui alourdit considérablement le sac.

  • trouver une zone plate 

Installer sa tente sur une zone plate ou presque plate vous évitera de vous réveiller en boule dans un coin de votre tente le matin. Cela vous évitera de glisser pendant la nuit. Une zone où la tête est légèrement plus haute que les pieds convient également pour une nuit en pleine nature. 

  • choisir un emplacement à l’abri du vent et des zones humides 

Il est préférable de choisir de planter sa tente dans une zone où le vent ne peut pas s’engouffrer. Par exemple, on va éviter de camper dans un col de montagne car les bourrasques de vent peuvent être dangereuses. Planter sa tente dans une zone où il n’y a pas ou peu de vent vous permettra de passer une bonne nuit, sans bruit et sans avoir la crainte de vous retrouver avec une tente déchiré. Éviter les zones humides c’est surtout éviter de vous mettre trop près des lacs ou rivières. Vous risqueriez d’être envahi par les moustiques et cela accentuerait la condensation présente à l’intérieur de votre tente. Il faudra donc davantage aérer. 

  • ne pas s’installer sous un arbre 

Cela paraît logique, mais ça ne l’est pas pour tout le monde. En effet, il est dangereux de choisir de camper sous un arbre. En cas de mauvais temps et surtout d’orage, vous ne serez pas en sécurité. S’il y a beaucoup de vent, cela pourrait faire tomber des branches sur votre tente et la déchirer. Nous avons fait la mauvaise expérience de planter notre tente près d’un pins. En pleine nuit, une énorme pomme de pin est tombé sur notre tente. Cela nous a réveillé en sursaut mais surtout cela a déchiré la toile de protection de notre tente.. Conclusion : ne jamais camper sous un arbre

  • ne pas camper à côté d’un troupeau 

Une des règles principales du bivouac est de ne pas “déranger” la faune et la flore. C’est pour cela qu’il est important de ne pas planter sa tente près d’un champs où est installé un troupeau. Votre présence pourrait les perturber : le bruit que vous faites, les odeurs de nourritures, … . Il vaut mieux chercher un autre endroit un peu plus à l’écart pour respecter leur intimité. De plus, vous pourriez vous aussi être dérangé par leurs bruits et risqueriez de devoir vous réveiller très tôt (parfois les agriculteurs rentrent leurs bêtes vers 6h du matin). Après tout, la nature appartient à tous. C’est autant à vous qu’aux animaux présents dans ce champs.

  • une vue agréable 

Si vous décidez de passer une nuit en pleine nature, c’est sûrement car vous êtes un adepte des beaux paysages de votre région. Pour que votre expérience soit la plus agréable possible, vous pouvez chercher surtout un paysage qui vous inspire, qui vous émerveille. Par exemple : vue sur une plaine, vue sur le sommet d’une montagne etc. La vue que l’on a en mangeant le soir, ou en se réveillant le matin peut rendre votre séjour encore meilleur. Vous vous souviendrez du merveilleux spectacle auquel vous avez pu assister. Un coucher ou lever de soleil, un petit déjeuner avec une vue très sympathique sur des sommets enneigés, etc.

Le mot d’ordre est : Faites vous plaisir !

jambes qui sortent d'une tente

En réalité, choisir LE bon emplacement peut prendre du temps. Il est nécessaire de commencer à chercher environ 1h30 avant le coucher du soleil, pour que vous ayez le temps de vérifier que votre emplacement respecte toutes les conditions nécessaires pour passer une bonne nuit.  L’étape du choix de l’emplacement est fondamentale puisqu’elle déterminera la qualité de votre nuit en pleine nature.

Installer convenablement sa tente 

  • Nous vous conseillons de commencer à monter votre campement environ 1h avant le coucher du soleil (surtout si ce sont vos premiers bivouacs). Installer sa tente dans le noir est un peu plus difficile et beaucoup moins agréable.
  • Pour commencer l’installation de votre bivouac, il faut impérativement dégager la zone où vous allez déposer votre tente, en enlevant tous les objets pointus présents : cailloux, branches etc. Cela risquerait d’abîmer le sol de votre tente, ou même de le percer.

Une fois la zone dégagée, vous pouvez commencer à monter la tente. En cas de vent, nous vous conseillons d’orienter la porte de la tente dos au vent dominant. Orienter la pointe de la tente (souvent l’endroit où l’on mets nos pieds) dos au vent permet de réduire la prise au vent. De plus, cela permettra de pouvoir utiliser correctement son réchaud car la tente protégera du vent.

  • Il ne faut pas oublier de mettre la protection pluie (qui vous protégera de la pluie mais aussi du vent). C’est important de bien la tendre pour que l’eau ne s’y entasse pas (en cas de pluie) et éviter ainsi que la protection ne touche la toile intérieur, ce qui augmenterait l’humidité présente dans l’habitacle.
  • Il faut également penser à bien refermer la moustiquaire à chaque fois que vous sortez ou entrez dans la tente.
  • Et enfin pour finaliser l’installation de votre tente, vérifiez bien que vous ayez attaché tous les points d’ancrages. C’est important, surtout dans les zones où le vent souffle relativement fort.

Installer l’intérieur de la tente 

Une fois que votre tente est montée, il ne vous reste plus qu’à la remplir et à l’organiser.

  • Pour cela, gonflez d’abord votre matelas, puis dépliez votre sac de couchage. Vous serez contents de l’avoir fait d’avance quand il sera l’heure d’aller se coucher.

Organiser l’intérieur de la tente

Comme dans une maison, dans une tente, il est important que chaque chose ait sa place. Organiser l’intérieur de votre tente en rangeant un minimum vous aidera à vous y retrouver facilement, surtout en pleine nuit.  C’est toujours mieux de savoir où l’on a rangé sa lampe par exemple.

Organiser l’extérieur 

feu de camp et nourriture

Maintenant que votre tente est prête, il est temps de s’attaquer à l’organisation de l’extérieur. En cas de pluie, vous pouvez creuser une petite tranchée de 2-3 centimètres de profondeur tout autour de votre tente pour que l’eau ne vienne pas vous dérangez en pleine nuit. Dormir sur un sol humide n’est franchement pas agréable.

Vous pouvez également organisez un emplacement repas : serviette au sol avec réchaud à portée de main (mais cet emplacement repas devra être rangé avant d’aller se coucher).

Penser à mettre du répulsif pour les moustiques 

Tout dépend de la zone dans laquelle vous vous trouvez, mais si vous ne voulez pas être embêté par les moustiques, nous vous conseillons vivement de mettre du répulsif tout autour de votre tente. Car si vous voulez profiter de la vue en restant dehors, vous risquez de vite vous faire “manger” par les moustiques. Et oui, bien installer son bivouac c’est penser à tout !

Ranger son matériel

Prendre soin de son matériel est essentiel et cela passe par le rangement ! Sans son équipement, le campeur serait bien démunie. Il est important de penser à bien ranger ses affaires. Ranger tout son matériel à l’intérieur de la tente pour la nuit est obligatoire, il ne doit rien rester dehors lorsque vous fermez la tente pour aller vous coucher. Il ne faut pas laisser de déchets ou de nourriture à l’extérieur : cela pourrait attirer les animaux et s’il se nourrissent de votre nourriture, ils peuvent même s’intoxiquer.

Mettre toutes ses affaires à l’intérieur de la tente la nuit évite également qu’elles ne soient humides à cause de la rosée du matin et que des intrus viennent vous voler du matériel.

Pour que les rongeurs ou autres animaux ne puissent pas atteindre vos affaires, vous pouvez suspendre vos sacs aux arbres alentours. Mais le mieux reste de les ranger dans un coin de votre tente à l’intérieur avec tout votre matériel.

Démonter sa tente 

homme qui démonte son bivouac

Pour ce qui est du démontage du campement, nous vous conseillons de commencer environ 1h avant l’heure à laquelle vous devez partir (l’heure de départ dépend des communes, mais c’est souvent 9h du matin).

  • Il faut commencer par vider la tente. Donc pour cela, il suffit de sortir tout le matériel et de l’étaler en dehors de la tente.
  • Ensuite, vous pourrez replier votre sac de couchage et vous pourrez commencer à dégonfler votre matelas. Une fois le matelas dégonflé, vous pouvez commencer à ranger le matériel dans votre sac.
  • Une fois que la tente est complètement vide, commencer par passer un coup de chiffon à l’intérieur de votre tente pour qu’elle soit toute propre pour la prochaine escapade.
  • Puis, vous pouvez enlever les points d’accroches un à un. Pensez bien à ranger les piquets au fur et à mesure pour éviter d’en perdre ou d’en oublier.
  • Il ne vous reste plus qu’a enlever les arceaux et à replier votre tente. Si vous avez l’habitude de le faire, cette étape peut être très rapide. En revanche, si vous n’avez jamais replier votre tente, compter bien une trentaine de minutes.
  • Rangez soigneusement tout ça dans votre sac et vous serez fin prêt pour quitter votre campement.

Vérifications avant de partir

Avant de partir, il faut vérifier que vous n’ayez rien oublier. Il faut surtout s’assurer de laisser la zone aussi propre que vous l’avez trouvé la veille. C’est-à-dire qu’il ne faut pas laisser de déchets, qu’il faut remettre les cailloux (si vous en avez utilisé pour caler les piquets de la tente ou pour faire du feu). Il faut penser à recouvrir les cendres de votre feu (si vous en avez fait un) avec de la terre.

Vous pouvez même ramassez les déchets qui ne sont pas les vôtres, cela sera votre bonne action du jour et laissera un endroit très propre et accueillant pour les futurs campeurs.

déchets sur la plage

Quelques règles de sécurité à ne pas négliger :

Nous venons de vous donner tout un tas de conseils pour bien installer votre bivouac, mais il y a surtout quelques règles de sécurité qu’il ne faut pas négliger lorsque vous décidez de camper en pleine nature. Si vous respectez ces règles, vous serez en sécurité.

Se renseigner sur la météo 

éclairs orage dans la montagne

Parfois, vous avez prévu depuis un moment votre escapade, mais il faut quand même penser à vérifier la météo avant de partir. Nous pensons que la meilleure période pour faire du bivouac est le printemps, l’été ainsi que le début de l’automne. Il faut faire attention aux grosses averses, aux orages mais également aux trop fortes chaleurs. Vérifier la météo vous permettra d’anticiper, et d’adapter votre soirée/nuit.

Si vous décidez de faire du bivouac en hiver, ou en pleine montagne, vérifiez que la météo ne va pas être capricieuse : dormir sous une tempête de neige serait plutôt dangereux voir inconscient si jamais vous n’êtes pas un expert du camping sauvage ou des trek en montagne.

Respecter la vie animale

moutons devant la montagne

Une règle qui vaut autant pour votre sécurité que celle des autres, c’est l’obligation de tout ranger dans votre tente la nuit. En effet, laisser traîner des déchets ou de la nourriture pourrait attirer toute sorte d’animaux. Ca pourrait être dangereux pour vous si jamais ils se sentent agressé (ex: des sangliers, des renards, des serpents etc). De plus, cela pourrait nuire gravement à leur santé, car ingérer de la nourriture qu’ils n’ont pas l’habitude de manger, pourrait les rendre très malade ou changer leur comportement.

Donc pour votre sécurité et pour le respect de la vie animale, il est préférable de ne pas laisser de trace de nourriture à l’extérieur de votre tente. Il est impératif de ranger tout votre matériel. Si vous ne respectez pas cette règle, vous risquez une amende et vous jouez avec votre propre sécurité.

Règles concernant le feu de camp

homme qui souffle sur son feu de camp

Pour certains faire du bivouac rime avec feu de camp. Cependant, il faut savoir que ce n’est pas autorisé partout et qu’il y a des règles très stricte à respecter.

  • Il faut impérativement que votre foyer soit placé dans un petit trou et qu’il soit cerné par des cailloux pour que le feu ne puisse pas se propager.
  • Vous devez éteindre le feu avec de l’eau ou de la terre. Et urtout vous devez vérifier que les braises ont refroidi avant d’aller vous coucher.
  • Le lendemain matin, vous devez recouvrir les cendres avec de la terre. Cela aide à accélérer la régénération du sol donc vous réduirez votre impact sur l’environnement.

Pour connaître toutes les règles concernant le feu de camp, vous pouvez vous renseigner sur ce site : http://www.prevention-incendie-foret.com/

Les endroits où il ne faut pas bivouaquer

Nous avons défini ensemble le bon endroit pour camper. Nous allons énumérer les endroits où il ne faut ABSOLUMENT PAS installer sa tente. Pour votre sécurité, il ne faut pas bivouaquer :

  • sur ou en dessous d’un col car le vent y est très fort et que vous risquez de vous faire toucher par la foudre en cas d’orage
  • sous un arbre : pour des raisons évidentes, il ne faut jamais installer sa tente en dessous d’un arbre car vous pourrez être toucher par la foudre. Mais également, car il pourrait tomber des choses de l’arbre (pomme de pins par exemple) et cela pourrait abîmer votre tente ou vous assommer.
  • sous des falaises car il y a toujours un risque qu’une partie s’effondre
  • sur une plage car c’est souvent interdit et que si vous ne connaissez pas les horaires des marées ou qu’il y a une tempête, vous risqueriez d’être pris au piège.

Nous avons essayé de rassembler un maximum d’informations pour que vous puissiez réussir votre installation de bivouac. Et que vous puissiez passer une très bonne nuit en pleine nature. On espère que ce guide vous donnera les clés pour réussir votre bivouac. Ou qu’il vous rassureras et vous donnera envie de vous lancer dans l’aventure !

Profitez de la nature, du beau temps et de la sensation de liberté qu’offre une nuit en pleine nature. Maintenant que vous connaissez toutes nos astuces et conseils, vous êtes sûr de pouvoir réussir l’installation de votre bivouac. N’oubliez pas qu’il y a quelques règles à respecter, nous avons écrit un article à ce sujet. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Vue à partir de la tente