hamac dans les arbres

Faire du bivouac : les règles à connaître

Dans cet article, nous allons faire un point sur tout ce qu’il faut savoir avant de partir faire du camping. Nous allons énumérer toutes les règles du bivouac que vous devez connaître. Ici, par camping, nous entendons le bivouac et le camping sauvage (tente ou camping car/van). Nous ne parlerons pas du fait de dormir dans un camping à proprement parlé.

Quand vous décidez de partir à l’aventure, vous devez impérativement prendre connaissance des règles en vigueur concernant le bivouac. Si vous ne voulez pas avoir d’ennuie avec la loi, lisez attentivement cet article. Nous essayons d’être le plus précis possible pour vous évitez une amende ou n’importe quel autre problème. Tout ce qui sera énoncé concernera uniquement la France. Nous ferons plus tard un article sur ce qu’il en ai à l’étranger.

Rappel : Il faut bien différencier le bivouac et le camping sauvage. Le bivouac est un campement temporaire (pour une seule nuit) que l’on installe au coucher du soleil et qu’on doit ranger au lever du soleil. Souvent pratiqué par les amateurs de randonnées, trek en montagne, alpinistes… . Le camping sauvage c’est un campement que l’on installe pour plusieurs jours, on ne démonte pas la tente dans la journée (cela inclut les camping cars et les vans)

Réglementation

Tu as peut-être déjà fait l’expérience, planter sa tente en pleine nature et y dormir peut être un moment réellement magique. Mais il faut veiller à respecter certaines règles. Nous allons te donner toutes les informations dont tu as besoin pour partir camper sans soucis.

Règles spécifiques au bivouac :

  • monter sa tente au coucher du soleil (pas avant)
  • démonter sa tente au lever du soleil
  • le bivouac est limité à une seule nuit
  • le bivouac est souvent autorisé en pleine montagne à conditions de bien suivre les règles qui vont suivre
tente en pleine nature

Règles communes à respecter pour le bivouac et le camping sauvage :

Se renseigner

  • avant toute chose, il faut se renseigner auprès des communes pour savoir où il est possible de bivouaquer. Certaines communes ont mis en place un arrêté concernant le camping. Cet arrêté est normalement affiché à la mairie.
  • il faut se renseigner si le bivouac ou camping sauvage est autorisé dans les parc nationaux ou régionaux (certains l’autorisent sous certaines conditions et d’autres l’interdisent formellement) : le bivouac est parfois autorisé dans les parcs nationaux/régionaux si on se trouve à plus d’une heure de marche de la route ou du refuge le plus proche (comme les règles diffèrent selon les parcs, nous allons très prochainement faire un article complet, sur les règles en vigueur dans chaque parc)
  • il est également important de se renseigner si le terrain où l’on souhaite dormir n’est pas la propriété privée de quelqu’un (auquel cas il faudra lui demander l’autorisation de s’installer ou alors chercher un autre endroit)

Respecter l’environnement

  • le respect de la nature et de l’environnement est une des règles les plus importantes. Il ne faut pas dégrader l’endroit où vous avez décidez de camper. Il ne faut pas détériorer la nature.
  • ne laisser aucune trace de votre passage, pour cela il ne faut surtout pas laisser de déchets, il ne faut pas avoir abîmer le sol.

Respecter la faune et la flore

  • rester à l’écart de la faune, par cela j’entend le fait qu’il faut éviter de faire trop de bruit pour ne pas déranger les animaux, les insectes, les végétaux. Il ne faut surtout pas laisser de nourriture que ce soit la nuit, ou à votre départ, car cela pourrait attirer les animaux et les empoisonner.
  • il ne faut pas cueillir. Certaines espèces peuvent être en voie de disparition.

Se faire tout petit

  • il faut limiter l’espace que l’on prend, pour cela il est conseillé de dormir dans une petite tente.
  • on ne laisse pas de matériel de camping en dehors de sa tente: le campement doit se limiter à une simple tente ou au camping car. Laisser du matériel traîner pourrait attirer les animaux la nuit et pourrait surtout donner l’effet d’un squatte (ce qui ne plaît absolument pas aux autorités)

Faire ses besoins en respectant le lieu

  • pour les excréments : il est recommandé de creuser un trou de 15 à 20 cm de profondeur, puis de le reboucher. Très important également, il faut faire ce trou à l’écart du campement et des points d’eaux (toujours pour rester dans le respect de l’endroit et de la nature). Il ne faut surtout pas jeter le papier toilettes dans le trou (ça parait logique)
femme qui boit un thé devant sa tente

Où est-il interdit d’installer sa tente/ou de se garer ?

  • près des cours d’eaux en montagne (risque inondation en cas de fortes pluies)
  • près d’un troupeau (risque de déranger)
  • sous un arbre (risque en cas de foudre)
  • dans les bois, forêts ou espaces à conserver (réserve naturelle)
  • à moins de 200 mètres d’un point d’accès à l’eau propre à la consommation
  • à moins de 500 mètres d’un monument historique ou classé
  • sur les bords de mer
  •  sur les routes et chemins privés
  • il est interdit de bivouaquer/camper en corse en été (risque d’incendie élevé)
van aménagé jaune sur la route en Amérique

En cas de non respect des règles :

Vous vous en doutez sûrement, le non respect de ses règles entraîne des sanctions. Vous risquez :

  • une contravention qui peut s’élever jusqu’à 1500 euros si vous vous installez dans un endroit où c’est interdit.
  • ou une amende pour dégradation si jamais vous ne respectez pas l’environnement (laisser des déchets, abîmer les lieux).
  • et bien évidemment, vous risquez un retour à la maison illico presto….

On espère avoir répondu à vos interrogations concernant les règles à suivre quand on veut partir dormir en pleine nature. Nous essayons d’être le plus précis possible, mais il peut parfois manquer quelques petites choses, alors n’hésitez surtout pas à nous envoyer un message sur notre instagram pour nous posez toutes vos questions. Nous y répondrons avec grand plaisir !

Si vous prévoyez de partir bivouaquer ou camper, et que vous êtes débutant, vous vous demandez sûrement de quel matériel ai-je réellement besoin ? Et bien, ça tombe plutôt bien. Nous avons publié récemment un article sur le matériel essentiel pour campeur débutant ! Vous pouvez le consulter ici.