homme sac a dos orange matériel

Quel matériel de camping débutant ?

Vous êtes un campeur ou un bivouaqueur débutant  et vous voulez trouver le bon matériel de camping ? Alors cette checklist va grandement vous aider à faire les bons choix. Une fois cet article terminé, vous aurez toutes les clés en mains pour partir sans risquer votre vie et avec le confort nécessaire pour vivre pleinement votre aventure !

Que ce soit votre première, 2ème ou 3ème sortie, vous êtes encore un débutant et vous devait encore acquérir un peu de compétence pour partir avec moins de préparation. En attendant, il est hors de question de partir sans un minimum de connaissance et de matériel. Rassurez-vous, nous n’allons pas vous présenter le matériel le plus haut de gamme du marché. Notre but n’est pas de gagner de l’argent mais de vous faire aimer le camping ou le bivouac !

Avant de tomber sur notre blog, vous avez sûrement dû regarder quelques autres sites ou même, quelques autres vidéos. Nous allons vous demander de faire abstraction de toutes ces connaissances car elles sont souvent un peu contradictoire les unes des autres. De toute manière, nous allons vous présenter uniquement ce dont vous avez besoin. Faites-nous confiance.

Une bonne préparation c’est ce qui va rendre votre aventure beaucoup plus amusante. En fait, c’est comme tout : nous ne pouvons rien faire sans un minimum de préparation. Le but n’est donc pas de vous embêter mais bien de vous aider.

Ne prenez pas cette liste sans lire le reste. Avoir du bon matériel de camping c’est bien, mais savoir quand s’en servir, pour combien de temps et à quelle intensité est encore mieux. Toutes les connaissances sont bonnes à prendre. La nature reste bien plus forte que vous et les autorités aussi. Donc restez en règle et ne détruisez rien de ce qui vous entoure. Nous comptons grandement sur votre responsabilité !

Pour bien se préparer, il faut :

  • Élaborer un budget. Rien ne sert d’acheter la dernière tente avec toutes les options à 1600€ mais rien ne sert non plus d’acheter la tente bon marché qui va se déchirer au premier coup de vent. Il faut donc peser le pour du contre et se préparer un budget en fonction de ça.
  • Lire de la documentation. Nous sommes là pour ça. Il ne faut pas oublier que la nature ne vous appartient pas et qu’il faut la respecter. N’oubliez pas non plus que si vous voulez cuisiner avec quelques plantes sauvages, certaines ne sont pas très bonnes pour la santé ! Le savoir c’est la clé.
  • Dire à son entourage que vous partez et dire où vous partez. C’est un point très important car vous ne savez pas ce qui peut vous arriver. Le mieux et de prévenir votre entourage, de partir avec une autre personne et de ne pas oublier votre téléphone.
  • Apprendre à utiliser son matériel de camping. C’est toujours utile. Par exemple, pour ceux qui ont un van ou un camping-car, si vous souhaitez partir à la montagne en hiver et que vous ne savez pas mettre des chaînes, la réalité du terrain risque de vous en faire mordre les doigts.

Les erreurs à éviter

Bouteille vide sur le sable au bord de la mer

Nous préférons vous montrer tout d’abord les erreurs que beaucoup de monde font. Vous aurez ensuite un peu plus de connaissances pour mieux comprendre la suite et pour comprendre pourquoi il est préférable d’acheter ça à la place de ça ou de faire ça à la place de ça.

N’oubliez pas que vous êtes débutant dans le camping et / ou dans le bivouac et que vous devez absolument ne pas faire ces erreurs :

  • Acheter des kits tout faits. Pour la majorité de ces kits, le problème est qu’ils sont souvent vendus à un prix trop faible pour tout ce qu’il y a dedans. Un bas prix n’est pas forcément gage de mauvaise qualité mais il faut tout de même vous en méfier. De plus, le kit prêt à l’emploi contient souvent du matériel qui va vous servir pour une situation bien précise. Il est préférable de tout acheter séparément pour avoir un matériel qui vous est totalement adapté à votre mode de vie.
  • Ne pas tester son matériel de camping. Nous le pensons et vous allez être d’accord avec nous, il n’y a rien de pire que d’arriver en camping et de se rendre compte que quelque chose ne fonctionne pas ou pire, que quelque chose est cassé. C’est pour ça qu’il faut toujours essayer son matériel avant de partir. Oui c’est long mais ça vaut vraiment le coup. 
  • Laisser des traces. Surtout, mais alors, SURTOUT, faites attention de ne pas laisser de trace de votre passage. Par exemple, ne laissez jamais de plastique dernière vous. Outre le fait de polluer, un animal pourrait se blesser ou s’étouffer avec. C’est la même histoire si vous campez directement dans un camping ou chez des gens. Il faut toujours laisser son endroit propre.
  • Arriver trop tard. Nous allons vous demander de nous croire mais il n’y a rien de pire que de monter une tente dans le noir. Même si vous avez des torches, ça reste un défi de taille auquel vous n’aurez sûrement pas envie de vous mesurer après quelques heures de marche ou de voiture.
  • Négliger la température. Beaucoup de campeurs qui débutent pensent que partir avec un bon gros duvet est nécessaire. Oui la température baisse souvent beaucoup durant la nuit mais non, prendre un gros duvet ne sert à rien. Il est préférable prendre un duvet un peu plus fin et moins encombrant ainsi que des vêtements chauds. Il ne faut pas non plus oublier que les températures peuvent monter assez rapidement le matin. Vous devez donc être capable d’avoir, sous vos habits chauds, des habits plus froids ce qui permet de ne pas trop transpirer dès le matin !
  • Ne pas se renseigner. Enfin, ne pas vous renseigner et sûrement la chose qui va vous causer le plus de torts : ne pas vous renseigner sur la météo, ne pas vous renseigner sur l’ouverture et la fermeture d’un camping si vous campez dans un camping, ne pas vous renseigner sur les interdictions des feux de camp, …

En complément, vous pouvez aussi lire notre article sur les règles du bivouac.

La règle de Pareto (80/20), votre nouvel allié

Loi de pareto sur un mug

Aujourd’hui, la règle de Pareto est partout. Mais si vous ne savez pas ce que c’est, laissez-nous un peu vous expliquer. La règle de Pareto ou la règle des 80/20 dit que 80% des effets sont le produit de 20% des actions. Par exemple, vous allez utiliser 20% du contenu de votre sac à dos pendant 80% du temps. 

Déjà cet exemple devrait vous faire réfléchir sur ce que vous allez emmener en camping.

Cette règle est applicable partout. Et donc, aussi lorsque vous campez ou que vous vous préparez à partir camper. 20% de ce que vous allez apprendre dans cet article va vous servir pour 80% de votre aventure. Génial non ?

Il est possible de passer des 80% aux 100% mais ça va demander plus de temps et d’argent. La règle des 80/20 est excellente pour toutes les situations donc pourquoi s’en priver.

D’ailleurs, le livre de Richard Koch Principe 80/20 est vraiment très bien construit et nous vous invitons donc à le lire.

Le matériel

Homme avec un sac de randonné orange

Maintenant que vous avez quelques bases, il est grand temps de commencer à rassembler tout le matériel de camping. Il n’en faut pas trop. Juste assez pour passer un bon moment sans manquer de rien. Le but n’est pas d’en transporter le plus mais bel et bien le moins. L’histoire commence par le choix d’un sac à dos.

Le sac à dos

Là encore, il va falloir bien réfléchir. En effet, il faut un sac qui ne soit pas trop lourd à vide, qui soit assez résistant, assez grand et imperméable. Ce sont les principaux paramètres à prendre en compte mais bien évidemment, ce ne sont pas les seuls.

La taille joue aussi son rôle dans votre choix. Un bon sac à dos est un sac qui s’étend de la base de votre cou jusqu’à vos hanches. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez risquer une perte d’équilibre, des frictions au niveau des fesses à chaque pas (si le sac est trop grand).

Les sangles aussi ont toutes leurs importance. Tous ceux qui ont parcourus plusieurs kilomètres avec un sac à dos qui a des sangles aux hanches et à la poitrine pourront vous dire à quel point c’est utile. Ces sangles répartissent le poids du sac à dos plus uniformément.

Le volume ne doit pas être pris à la légère puisqu’il doit pouvoir transporter tout votre matériel de camping. Il peut être étonnant de savoir qu’un sac à dos de même taille possède un volume différent mais c’est bel et bien le cas. En fait nous voyons souvent des sacs soit disant pour le camping qui possèdent énormément de compartiments. Il n’y a rien de pire que ça ! Les compartiments mangent de la place. Donc même si, à première vue, c’est une bonne idée pour mieux ranger votre matériel de camping, nous vous invitons à ne pas en acheter. Ensuite, il va y avoir des sacs de 10 à 30 litres, des sacs de 30 à 50 litres et j’en passe. Là tout dépend de ce que vous voulez faire avec.

Type de randonnéeAutonomieVolume du sac à dos
Randonnée à la journéeAvec repas10L à 30L
Randonnée sur 2-5 joursRepas et nuits en refuge30 à 35 L
Autonomie en nourriture et nuits en refuge35 à 50 L
Autonomie totale45 à 55 L
Trek au delà de 5 joursRepas et nuits en refuge.35 à 50 L
Autonomie en nourriture et nuits en refugePlus de 50 L
Autonomie totalePlus de 55 L

Tableau issu de : https://www.isere-rando.com/materiel/sac-a-dos-quelle-taille-volume-choisir/

Les conditions météorologiques vont grandement nous orienter dans le choix du sac à dos. Vous ne pourrez jamais être sûr du temps qu’il va faire quand vous allez commencer à marcher. Surtout si vous voulez camper ou bivouaquer à la montagne. Avoir un sac à dos bien isolé et imperméable est donc une nécessité. Cela permettra de ne pas vous retrouver avec habits mouillés ou de la nourriture congelée. C’est donc un confort qui ne doit pas être mit de côté.

Sac à dos AmazonBasics (débutant)

Si vous aussi vous pensiez que Amazon ne pouvait pas faire de sacs de randonnée car l’entreprise n’est pas spécialisée dans ce domaine, et bien détrompez-vous ! 

Amazon tape fort avec ce sac de 50L (+ col extensible de 5L).  Ce sac à dos est une petite merveille de robustesse, de technique ainsi que de confort. Il rivalise même avec des marques comme TheNorthFace ou Millet.

Même si il possède beaucoup de rangement, pour son prix, on ne peut pas tellement lui en vouloir. Mais si vous prévoyez de partir camper plusieurs fois dans l’année, il faudra sûrement plus se pencher sur le prochain sac qui vous permettra de stocker plus de matériel de camping et qui est beaucoup plus résistant que nous allons vous présenter.

Sac à dos Nacatin (débutant avancé)

Nacatin est une marque créée par un backpacker (un routard) à destination des backpackers et des débutants. Les sac à dos Nacatin se veulent portable, confortable et professionnel.

Ce sac de 70L vous permettra d’emmener assez de matériel de camping pour vous apporter tout le confort dont vous pourrez avoir besoin. Attention, si vous n’êtes pas habitué à marcher, il ne va pas vous faciliter la tâche. Il reste tout de même assez gros.

Il n’en reste pas moins un très bon sac puisqu’il est extrêmement résistant aux déchirements, aux frottement est à l’eau. Les éponges sur les sangles permettent de ne pas vous faire mal.

Vêtements

homme qui randonne dans la montagne

Après la tente, c’est ce qui va vous coûter le plus cher mais aussi ce qui va vous tenir le plus longtemps. Bien évidemment, il va falloir être malin et regarder la météo avant de partir. Vous vous en doutez, inutile de prendre un maillot de bain si il neige. Sauf si vous allez camper vers des sources chaudes ou que vous êtes amateur de la méthode Wim Hof. Le but est d’en prendre le moins possible.

  • Un chapeau / Une casquette. Se protéger les parties les plus fragiles de son corps doit être une priorité lorsque vous partez camper. Beaucoup de personnes ont tendance à l’oublier au profit d’une veste ou de chaussures mais elle n’en reste pas moins importante.
  • Les lunettes de soleil. Tout comme pour la casquette ou le chapeau, les lunettes vont vous protéger du soleil. Le soleil peut très vite devenir votre pire ennemi. Ainsi, il faut trouver des lunettes avec une protection aux UV proche de 100% !
  • Une veste. Cette dernière ne doit pas être trop encombrante (elle doit pouvoir se ranger assez facilement) mais doit en même temps, pouvoir vous tenir à l’abris du vent et de la pluie.
  • Les chaussettes. On y pense pas forcément mais c’est vraiment important. C’est ce qui va diminuer, voir même, supprimer le risque d’avoir des ampoules.
  • Les chaussures. Sûrement le vêtement le plus important. C’est pour ça que nous vous renvoyons vers un autre article pour bien les choisir. En effet, elles dépendent vraiment de votre morphologie.
  • Le pantalon. Lorsque nous marchons, nos jambes sont énormément sollicité. Il faut donc pouvoir leur offrir une bonne protection : un pantalon pas trop chaud, pas trop froid, un pantalon qui offre une bonne liberté de mouvement.

La tente

femme dans une tente qui regarde un lac

Quand on pense à matériel de camping, on pense tout de suite à la tente. Son choix n’est pas un choix à prendre à la légère. Encore une fois, tout dépend de ce que vous voulez : partir souvent, avoir du confort, camper durant les 4 saisons, … Mais pas de soucis, nous sommes là pour vous aider !

Sachez toutefois que votre tente ne devra pas être trop lourde. Surtout si vous voulez bivouaquer plusieurs jours et donc, devoir porter la tente tous les jours. Une tente est considérée comme ultra-légère lorsqu’elle pèse entre 1kg et 1.5kg (1.5kg par personne).

Bivouaquer

Comme vous venez tout juste de le lire, pour bivouaquer, il faut chercher dans la légèreté ainsi que dans la qualité. Nous avons donc trouvé pour vous, 2 tentes ! Une tente pour deux personnes si vous voulez camper à deux ou avoir un peu plus de place et une tente pour une seule personne.

Tente 2 personnes

En même temps que d’être légère et solide, cette tente n’est pas cher comparé aux autres du marché. En effet, elle ne pèse que 2.5kg pour une taille de 54 x 14 x 14 cm et une hauteur de 93 cm. Cela permet de pouvoir la ranger partout  sans trop de difficulté.

Astuce : La tente est le matériel le plus lourd. Pensez donc à le positionner dans un endroit stratégique de votre sac à dos. Nous vous conseiller de la placer le plus proche du dos ou sous votre sac à dos à l’aide de sangles.

Tente 1 personne

Notre petit coup de coeur revient tout de même à cette tente. Elle est ultra légère (1.2kg), ultra résistante, ultra imperméable, pour toutes les saisons (même l’hiver). Elle n’est pas grande (210 x 90 x 105 cm) et c’est parfait pour la transporter partout.

Bref, c’est un petit bijoux ! Et en plus, elle est disponible en deux couleurs : orange et bleu.

Camper

Pour le camping sauvage ou camping tout court, vous pouvez vous offrir un peu plus de confort. En effet, par définition, en camping, vous ne bougez pas autant que pour pour le bivouac. Cela dit, ce n’est pas non plus la peine de vous charger.

Nous vous conseillons donc une tente 3 personnes ce qui vous laisse de la place pour ranger vos affaires et vous organiser. Les tentes ForceAtt sont très bien pour ça. Elles sont résistantes et offrent beaucoup beaucoup de place. Et petite cerise sur le gâteau, elle fait à peine 3kg.

Le matériel

Matériel de camping

Bon, vous venez d’acheter tout ce qui coûte le plus cher. Eh oui, bien s’équiper à un coût mais nous faisons en sorte de ne pas vous mettre n’importe quoi entre les mains tout en respectant un prix assez raisonnable.

Il vous reste maintenant que le matériel ainsi que la nourriture. Vous n’êtes pas obligé d’acheter tout ce qui va suivre. Faites minimaliste au début puis, avec l’expérience, vous aurez sûrement envie d’avoir un peu plus de confort et vous pourrez acheter plus de choses.

  • Réchaud de camping (gaz). Très important si vous avez de la nourriture à faire chauffer et beaucoup moins dangereux que de faire un feu de camp.
  • Ustensiles (pour cuisiner et manger). Encore une fois, le but n’est pas de vous encombrer. Ce kit contient une simple casserole avec un fourchette, une cuillère, un verre et une assiette, le tout en acier inoxydable. Le côté pratique est le fait que les couverts et le verre rentrent dans la casserole et l’assiette permet de tout femer.
  • Gourde. Bien évidemment, il est hors de question de partir avec des bouteilles d’eau en plastique. Il y a rarement des poubelles en pleine nature et la nature n’en est pas une !
  • Matelas. Plusieurs choix s’offrent à vous : le matelas fin mais qui se range partout ou le matelas épais qui prend plus de place. Quoi qu’il en soit, si vous voulez bivouaquer, le matelas fin est beaucoup moins encombrant.
  • Le duvet. Le duvet peut vite prendre de la place dans un sac à dos ou dans la voiture mais il est nécessaire, surtout en hiver où les températures peuvent descendre très bas la nuit. Celui que nous vous proposons ici est compact, léger et surtout, il ressemble plus à une couverture qu’à un duvet habituel (même si il peut aussi se fermer comme un duvet).
  • Trousse de premier secours. Elle est toujours très utile car vous allez vite vous rendre compte que les petits soins ne sont pas du luxe pour lutter contre les échardes, les coupures au couteau et autres. La trousse que nous vous proposons est à 15€ mais vous pouvez en avoir 14 pour 10€.
  • Pince multifonctions. La pince multifonctions est sûrement l’outil qui va vous servir le plus. Que ce soit pour couper, pour plier, pincer, visser, arracher, marteler ou tout simplement, pour manger, cet outil magique sera votre meilleur ami !
  • Oreiller gonflable. Même si nous pensons que vous pouvez utiliser votre sac ou des habits, l’oreiller gonflable a toute sa place ici si vous souhaitez camper ou bivouaquer avec un peu plus de confort.
  • Lampe frontale. Elle reste très utile si vous avez une envie pressante en pleine nuit ou que vous voulez un peu bouquiner le soir.
  • Lanterne. Vous allez vite vous rendre compte que l’éclairage est un luxe que vous pouvez vous payer. Même si vous avez déjà vos lampes frontale, cuisiner ou monter sa tente avec uniquement ça reste un vrai défi !
  • Batterie externe solaire. Si vous prévoyez d’emmener votre téléphone, et nous vous le conseillons, vous allez avoir besoin de le recharger. La batterie externe solaire va vous permettre de recharger tout votre matériel informatique avec le soleil. Même vos lampes !

La nourriture

Chamallow grillé au barbecue

Pour la nourriture, tout dépend où vous partez. Si vous allez bivouaquer quelques jours (ou même 1) dans la montagne, nous vous conseillons de la nourriture lyophilisée comme ce Jalfrezi aux amandes de 800 kcal.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la nourriture lyophilisée à un très bon goût. Souvent même meilleur que ce qu’on pourrait préparer à la maison. En revanche, le gros point négatif est le plastique. En effet, ce type de nourriture demande un emballage assez gros pour pouvoir supporter l’eau bouillante. Mais ce sachet, une fois lavé, peut aussi vous servir de poubelle !

L’autre solution est bien évidements d’emmener vous-même votre propre nourriture. Pour la transporter c’est juste un peu plus compliqué. Nous vous conseillons donc de mettre vos plats ou ingrédients dans des sac congélations séparés puis de tout mettre dans un sac étanche.

—–

Et voilà, vous pouvez maintenant partir vivre vos premières aventures ! Nous espérons que cet article vous aura aidé. N’hésitez pas à nous le dire en commentaire et à partager cet article sur vos réseaux.